Charlie Hebdo - Les vrais dangers et conséquences

Pas besoin de spéculer sur la façon dont ces événements vont être utilisés politiquement. La machine est déjà en route.

Pour télécharger les fichiers mentionnés dans la vidéo cliquer ici (Téléchargement direct Français), (Téléchargement direct Anglais), (Torrent français)

Quel que soit votre avis sur ce qu’il s’est passé à Paris le 7 janvier, une chose est certaine : ceux au pouvoir vont tenter d’utiliser ces événements pour élargir leurs guerres, intensifier la surveillance des citoyens, et faire passer de nouvelles lois liberticides. C’est pas de la spéculation. Ils ont déjà commencé à le faire, en France, en Grande-Bretagne, au niveau européen, aux Etats-Unis… et ils vont essayer d’élargir ça à l’échelle mondiale. Le tout en surfant sur la vague d’indignation ayant suivi les attentats. Si vous voulez un aperçu de jusqu’où ils ont l’intention d’aller, il n’y a qu’à regarder ce qui se passe actuellement en France. En effet plusieurs individus ont déjà écopé de peines de prison fermes pour ‘apologie du terrorisme’. Et remettre en cause la version officielle par exemple, ça aussi c’est de l’apologie du terrorisme ? Où est-ce qu’on met la limite ? Et qui est-ce qui décide ?

Ah, donc en fait même pas besoin de soutenir le terrorisme. Il suffit juste de ne pas être d’accord avec la pensée dominante. S’il vous plaît ouvrez les yeux avant qu’il ne soit trop tard, Vous ne voudriez quand même pas vous faire avoir une nouvelle fois ? On vous manipule les gens ! Problème. Réaction. Solution. C’est la plus vieille arnaque de tous les temps.

Etant donnés les enjeux d’une telle affaire, évidemment certains ont tout intérêt à empêcher que les preuves réfutant la version officielle soient communiquées au public. Le 10 janvier, nous avons posté une vidéo intitulée “Charlie Hebdo Shootings - Censored Video”. Cette vidéo a atteint plus d’un million de vues en moins de 24 heures. Puis son accès a été bloqué aux moins de 18 ans et retiré des listings, bien qu’elle ne montre ni sang, ni violence graphique d’aucune sorte. Ce qu’elle montre en revanche, ce sont des preuves qui mettent à mal la version officielle des événements. Malgré ces restrictions, le nombre de vues a continué à augmenter pour dépasser les 2 millions. Le 12 janvier, nous avons posté une version française de la vidéo. Au bout de quelques heures seulement, cette version a été purement et simplement supprimée. Pas juste accès limité, mais disparue complètement. Pourtant là encore cette vidéo ne montrait ni sang ni gore d’aucune manière que ce soit. Nous l’avons d’ailleurs mis en évidence en zoomant et ralentissant les images. Nous n’allons pas les montrer à nouveau ici. Nous n’allons pas leur donner une excuse pour bloquer cette vidéo. En revanche pour pouvez taper cet URL dans votre navigateur, et vous trouverez un lien pour télécharger la vidéo. Regardez-là, et tirez-en vos propres conclusions.

Mais le véritable enjeu ici est bien plus vaste que notre petite vidéo, et même que l’affaire Charlie Hebdo en elle-même. C’est internet dans son ensemble qui constitue une menace pour l’élite au pouvoir, car sous sa forme actuelle, il ne permet pas le contrôle total des idées. Sous la forme actuelle d’internet, il leur est très difficile de dissimuler leur corruption, leurs guerres d’agression, leurs opérations secrètes. Cela leur complique la tâche ! Et ils ont bien l’intention de changer cela. Pour votre sécurité, bien entendu ! C’est drôle quand même, 17 personnes tuées soi-disant dans une attaque contre la liberté d’expression, et la première chose que font les gouvernements du monde, c’est utiliser cet événement pour supprimer la liberté d’expression sur internet. Ces mêmes gouvernements qui n’ont émis aucune objection pendant que l’armée américaine tuait des centaines de milliers de civils en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, au Yémen et ailleurs. Apparemment, ça n’est pas considéré comme un meurtre si l’arme utilisée est un drone ou un missile télécommandé. Apparemment ce n’est pas du terrorisme, si des femmes et des enfants sont tués par des soldats ou des bureaucrates. C’est un meurtre uniquement si les politiciens et les médias le disent. Et s’ils parviennent à leurs fins, ils seront bientôt en mesure de fermer tout site web, tout compte de réseau social, ou toute vidéo qui les contredit.

La question que beaucoup d’entre vous se posent sans doute à présent c’est : mais que faire ? comment empêcher cela ? Bon, tout d’abord, arrêtez d’attendre qu’on vous donne des consignes. Faites ce que vous pouvez, utilisez vos atouts, soyez créatifs. Si chacun d’entre vous faisait ce qui est en votre pouvoir, sans se soucier de savoir si vous allez réussir ou pas, ce serait suffisant. N’oubliez pas que les politiciens n’ont pas de réel pouvoir, ils ont juste votre obéissance. Même leurs forces armées, la police, les militaires, ne sont en fait qu’une forme hiérarchisée d’obéissance. Que cette obéissance s’arrête, et la partie est perdue.

Support us on Patreon! NEW

Donate to the StormCloudsGathering project based on the content we create, and get access to exclusive content.

Find out more

Make a Recurring Donation

Support non-partisan, independent media.

Make a one time Donation

Help us tip the narrative.